Joachim Rønneberg, adieu et merci !

Dimanche 21 octobre, Joachim Rønneberg, ancien résistant norvégien, est décédé à l’âge de 99 ans. Cet ancien héros est à l’origine d’un des plus grands sabotage jamais réalisés contre l’Allemagne nazie.

En 1943, alors que la course à l’arme nucléaire fait rage entre les Alliés et les forces d’Hitler, il est à la tête d’un commando dans la nuit du 27 au 28 octobre qui détruira une usine stratégique près de Rjukan dans le sud de la Norvège.

 

Un exemple pour les nouvelles générations

"Ceux qui grandissent aujourd'hui doivent comprendre que nous devons toujours être prêts à lutter pour la paix et la liberté" - Joachim Rønneberg

Dans une allocution donnée hier, la Première ministre norvégienne Erna Solberg a déclaré : « Rønneberg est probablement le dernier des résistants les plus marquants à s’en être allé. » Il avait attendu les années 1970 pour parler de son exploit et est devenu journaliste de guerre après 1945. On peut noter son engagement pour sensibiliser les jeunes à la paix tout au long de sa vie.

Dans un contexte international tendu et troublé, et alors qu’on observe une résurgence des guerres autour du globe, il est bon de commémorer l’action du Norvégien. Il a été un exemple vivant du courage et de l’engagement qui sont nécessaires pour assurer la paix. Monsieur Rønneberg, adieu et merci !

Martin Hortin

Publicités