Test : Devialet sort sa première enceinte sous les 1000€, et c’est une folie

En précommande dans les magasins partenaires, la Phantom Reactor 600 fait déjà parler d’elle. Aussi grosse qu’un HomePod, cette petite box à la forme d’alien à de quoi étonner.

Comment une si petite chose peut délivrer un son aussi pur ? C’est la question que nous nous sommes posée lorsque nous avons écouté pour la première fois la nouvelle enceinte de Devialet. La firme française née en 2007 est connue pour avoir séduit toutes les stars et les investisseurs du monde entier lorsqu’elle a mis au point sa technologie propriétaire en 2010 : l’ADH Intelligence. Cette technologie unique aux enceintes de Devialet permet d’écouter un son complètement pur et d’une qualité inégalable. Les deux basses disposées des deux côtés de l’appareil rempliront de joie les adeptes de musiques dynamiques et les tweeters vous donneront l’impression d’être à coté de l’artiste tant la retransmission du son est fidèle. Il est nécéssaire de préciser que nous n’avons pas réussi à dépasser les 60% de volume, la Reactor délivre une puissance telle qu’il n’en est même pas nécéssaire.

La petite soeur des best-seller de la marque – la Phantom Silver notamment – n’est autre qu’un modèle compact de ces dernières et n’a rien à leur envier. La Phantom Reactor 600 est le fruit d’un travail de plus de 3 ans, et cela se ressent. Il faut l’écouter pour le croire, Devialet a réussi à donner naissance à une prouesse technologique, qui ravira sans aucun doute les audiophiles à la recherche du meilleur rapport qualité/prix.

@pierbrg

Publicités