Découvrir le rap et le hip-hop local grâce à Interlude

Le jeune collectif lillois Interlude organise ce samedi 1er décembre sa quatrième soirée destinée à faire découvrir les artistes régionaux qui veulent se faire une place dans le monde du rap et du hip-hop.

Développer un style musical absent au niveau régional

Interlude, ceux qui en parlent le mieux, c’est ceux qui l’ont créé. Aly Farès, jeune étudiant nordiste en deuxième année à l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille en fait partie : « Interlude, c’est un collectif créé par 5 jeunes lillois, avec comme objectif d’organiser des soirées afin de mettre en lumière des artistes de la région sur le thème du Hip Hop, du rap, car c’est très peu développé au niveau local. »

Mais alors d’où est venue cette envie de trouver une place à ce style de musique sur la scène musicale lilloise ? « Cette idée nous est venue l’été de notre bac, en 2017, poursuit Aly. On voulait créer quelque chose de différent, qui ferait kiffer les gens et, le plus important, qui nous fasse vibrer nous. Et c’est en faisant des festivals, en assistant à des concerts qu’on s’en est rendu compte : faire turn up un max de gens – et turn up en même temps -, c’est ce qu’on voulait vraiment faire. »

Une montée en puissance remarquable

Un peu plus d’un an après que le projet soit devenu réalité, le collectif Interlude continue de grandir, ses soirées avec. A chaque événement, les organisateurs apprennent de ce qui fonctionne ou non, et améliorent sans cesse le produit de leur travail. Néanmoins, l’équipe d’Interlude est consciente que le projet proposé fait son trou petit à petit. « Bien sûr, le projet monte en puissance, on le ressent de l’intérieur et de l’extérieur on nous le dit donc c’est bon signe« , confie Aly. L’exemple le plus probant vient du public qui assiste aux différentes soirées. « A nos débuts, explique Aly, c’était vraiment nos potes qui venaient, mais on commence de plus en plus à toucher le public que l’on cherche, celui qui écoute du rap dans sa chambre et qui n’aime pas sortir dans des soirées trop commerciales. Grâce au bouche à oreille et à une bonne promo, ça va vraiment vite : on est monté facilement à 300 personnes par exemple lors de la 3ème édition. »

Du côté des artistes, on retrouve le même phénomène. Aly, toujours : « C’est la même logique pour les artistes : à la base, c’était soit des potes à nous, ou bien des connaissances. Mais ça se développe beaucoup, on a même ramené un rappeur de Reims à Interlude 3, c’est ouf ! »

Preuve ultime de cette montée en puissance d’Interlude, le collectif s’associe avec des partenaires, tels que La Sneakerie, le média de rap Cu7ture ainsi que la marque de vêtement lilloise Norther, qui proposera prochainement sur son site Internet des t-shirts et sweats Interlude…

Une quatrième édition qui promet

Au programme d’Interlude 4, qui se déroulera samedi 1er décembre dès 22 heures au pub Mac Allan, boulevard Lebas à Lille : un premier DJ Set de Tao, membre du collectif lillois « La Bonne Fête », un live du rappeur lillois Clay OSCORP et enfin un second DJ Set de Saach, membre d’Interlude. Une bonne grosse programmation pour cette quatrième édition donc, avec un prix d’entrée à seulement 3 euros en pré-vente. Pour toutes les informations rendez-vous ici, sur l’événement Facebook.

Pour découvrir les productions de Saach et Clay OSCORP, c’est juste en-dessous.

Publicités
Tag(s) associé(s):