Les événements sportifs à ne pas manquer en 2019

Après avoir passé en revue les grands moments de sport de l’année 2018, c’est l’heure de se tourner vers cette nouvelle année. S’il sera difficile d’égaler l’année passée, 2019 n’en sera pas moins riche en rendez-vous sportifs internationaux, offrant aux sportifs tricolores de multiples occasions de briller.

Janvier

Pour bien commencer, un rendez-vous incontournable bisannuel : le championnat du Monde de handball masculin. L’édition de 2019 se déroulera du 10 au 27 janvier en Allemagne et au Danemark. Les Bleus, double champions en titre, essayeront de décrocher un septième sacre planétaire, après leur troisième place décevante à l’Euro 2018. Ils devront pour cela se défaire d’un groupe compliqué composé de la Russie, de l’Allemagne, de la Serbie, du Brésil et… de la Corée unifiée ! Une nouvelle avancée sportive et diplomatique sur laquelle il faudra garder un œil bienveillant.

Février

Comme chaque année, le mois de février sera celui du rugby. Le tournoi masculin des 6 Nations se déroulera du 1er février au 16 mars. Les hommes de Jacques Brunel sont attendus au tournant avant la Coupe du Monde (soyez patients, nous l’évoquons au mois de septembre). Les Bleues sont, quant à elles, favorites du tournoi féminin des 6 Nations. Suite à leur victoire l’année passée, en réalisant le Grand Chelem, les espoirs placés sur cette équipe sont grands, et les joueuses de Samuel Cherouk devront confirmer leurs récentes bonnes performances. 

Mars

Juste avant la fin de l’hiver, les sports de glisse rythmeront le début du mois de mars. Tout d’abord, le biathlon sera à l’honneur, du 6 au 17 mars, avec les championnats du monde du côté d’Östersund, en Suède. Pas le temps de souffler pour les fans de sports d’hiver : les mondiaux de patinage artistique débuteront quant à eux le 18 mars au Japon, et ce durant une semaine. Deux événements où les chances de médailles françaises sont loin d’être négligeable. Enfin, le 30 mars se déroulera le finale de la Coupe de la Ligue de football. Alors oui, d’habitude nous n’en avons rien à foutre. Mais en 2019, elle aura lieu pour la première fois… à Lille ! L’occasion de voir le Paris-Saint-Germain se consoler en décrochant un 9ème sacre, après s’être fait éliminé en quarts de finale de la Ligue des Champions. 

Avril

Nous ne mettrons qu’un seul événement en avril 2019. Booba. Kaaris. La date. L’heure. Le jour. Pas d’arbitre. Octogone. Bon, nous restons un peu sceptiques. 

Mai

Avant le grand marathon estival, la fin de saison footballistique française s’annonce palpitante. Quels records battra le PSG ? Verrons-nous la Ligue des Champions à Lille ? Lens retrouvera-t-il la Ligue 1 ? Thierry Henry finira-t-il par rechausser les crampons ? Réponses en mai. 

Juin

Nous pourrions vous faire une liste plus longue que celle de Schindler (mais Adrien Rabiot ne serait quand même pas dedans). Alors nous vous les donnons à la pelle : finale de la Ligue des Champions de football le 1er juin (et victoire de Liverpool donc), finale de la Ligue des Nations le 9 juin (rien à foutre), Coupe d’Afrique des Nations à partir du 15 juin (d’ailleurs, nous ne savons toujours pas dans quel pays elle va se dérouler) et le retour du Grand Prix de France de Formule 1, après 10 ans d’absence. L’événement incontournable de ce mois de juin sera évidement la Coupe du Monde féminine de football, qui se déroulera du 7 juin au 7 juillet en France. Pourquoi ne pas rêver d’un second sacre international en deux ans pour le football français ?

Juillet

Pour bien commencer les grandes vacances, direction la Serbie et la Lettonie, où se jouera l’Euro féminin de basket. S’ensuivra le traditionnel Tour de France, qui s’élancera cette année de Bruxelles, le 6 juillet. A partir du 12 juillet, rendez-vous à Gwangju, en Corée du Sud, pour les mondiaux de natation. Enfin, dès le le 15 juillet, l’escrime sera à l’honneur avec les championnats du Monde du côté de Budapest. Le mois de juillet devrait être riche en succès français.

Août

Outre le retour du foot, n’oubliez pas de noter dans votre agenda les mondiaux de Judo, qui débuteront le 25 août du côté de Tokyo, l’occasion de voir Teddy Riner décrocher un 11ème sacre.

Septembre

Le sport collectif masculin français sera attendu au tournant en septembre prochain. La Coupe du Monde de basket se déroulera la première quinzaine, suivie par l’Euro de Volley, co-organisée par la Belgique, la France, les Pays-Bas et la Slovénie du 12 au 29 septembre. Enfin, la Coupe du Monde de rugby viendra clôturer ce neuvième mois et entamer le suivant. Les Bleus, conspués depuis un certain temps déjà, devront montrer un nouveau visage au Japon, en commençant par sortir d’un groupe compliqué composé de l’Angleterre, des États-Unis, de l’Argentine et des Tonga. 

Octobre

Il faudra être patient et attendre octobre pour l’événement d’athlétisme de l’année. Ici encore, les chances de médailles françaises seront multiples lors des mondiaux qui auront lieu à Doha dès le 29 octobre.

Novembre

C’est probablement l’événement sportif sur lequel nous sommes le plus dubitatif. La Coupe Davis nouvelle version se déroulera du 18 au 24 novembre prochain à Madrid. Largement décriée, c’est le flou le plus total autour de cette compétition historique, tant pour les spécialistes du tennis que pour les joueurs. Il faudra attendre encore 11 mois pour lever le rideau sur ce mystère…

Décembre

Un an après leur sacre européen, les joueuses françaises de handball auront rendez-vous avec l’histoire au Japon, début décembre 2019. Elle devront non seulement garder leur titre de championnes du monde, mais aussi et surtout affirmer leur supériorité internationale, et ancrer un peu plus le handball français dans l’histoire du sport collectif. 

 

Nous pensons avoir fait le tour. Notez tous ces jolis événements sur votre agenda, pour ne pas en manquer une miette, et pouvoir faire l’expert quand vous draguerez une volleyeuse ou un fan de rugby. Et encore toutes nos excuses aux puristes d’équitation, de curling, de cricket ou encore de Scrabble. Nous penserons à vous l’année prochaine, promis.