« Au Vieux de la Vieille » Jeune, local, dynamique : un endroit unique

C’est un vendredi soir, fin de semaine, retrouvailles avec mes proches, il me faut donc trouver un bon restaurant. Je cherche un estaminet dans le vieux-Lille pour être le plus local possible.

J’en repère un qui se démarque et qui m’avait déjà fait de l’oeil à coté de la cathédrale. Toujours complet, je réserve une table au plus vite pour trois personnes et attends avec impatience 21h pour, je l’espère  « me péter le bide » !

Une petite place gourmande 

C’est bon, c’est l’heure. Avant de rejoindre l’Estaminet, je passe devant la Cathédrale de Lille, puis arrive sur la place aux oignons. Vu comme ça, cela ne donne pas vraiment envie. Cependant, petit à petit, une odeur se dégage, non une odeur d’oignon, mais bien une odeur de la région, celle du fameux Welsh et son maroilles. Que se soit en hiver ou en été, cette place, bien que toute petite, dégage quelque chose. Grâce à son atmosphère si spéciale, on a l’impression d’être dans un petit village du nord. Entourée de trois petits restaurants, c’est bien de l’Estaminet Au Vieux de la Vieille où j’ai réservé, que vient l’odeur si spéciale de la place. J’en salive déjà!

Une ambiance conviviale 

En rentrant dans ce petit bâtiment typique, la première chose que je remarque, ce sont ses vieux tableaux de grand-mère mais aussi pleins de petites décos. J’ai l’impression de revenir dans les années 60. Néanmoins, la jeunesse du personnel contredit mon sentiment premier, celui d’un restaurant local mais vieillot. En plus du charisme et de la personnalité atypique des serveurs et du barman, le tutoiement de ces derniers rajoute un peu plus de charme à ce lieu si spécial. Puis vient le moment où il se fait tard. Il est 23 heures et il ne reste plus que 3 ou 4 tables et soudain le barman monte le son et se met à chanter. Quelques minutes plus tard, c’est toute la salle qui entonne  « Les lacs du Connemara » de Michel Sardou. Je me suis rarement senti aussi bien.

Une cuisine régionale à la hauteur et aux prix attractifs 

Passons aux choses sérieuses. L’ambiance et le lieu c’est bien beau, mais ce qu’il y a dans nos plats l’est encore plus. « Au Vieux de la Vieille », vous ne serez pas déçu, que ce soit du Welsh au maroilles ou bien du Potjevleesch, sans oublier la célèbre Fricadelle. En guise d’attente, profitez d’une petite pinte accompagnée d’une tranche de saucisson. Après avoir rempli votre estomac comme il se doit, vous pouvez prendre en dessert la Flamanderole, même si je vous avoue que ça fait un peu beaucoup. Et si vous voulez clore cette belle soirée comme il le faut, n’hésitez pas, et essayez la chicorée. Alors oui quand on est étudiant ce n’est pas un endroit où l’on va souvent mais pour un repas entre amis ou entre amoureux cela vaut le coup. Il faut compter environ entre 12 et 14 euros pour le plat, et entre 4 et 6 euros pour un dessert. Cela fait environ 25 euros et 30 euros pour la soirée, ce qui est très abordable au vu de la qualité du service et des assiettes.

N’hésitez plus et foncez !

A savoir: L’Estaminet Au Vieux de la Vieille est en collaboration avec 3 autres Estaminets ( « l’Estaminet du Welsh », « La Vieille France » et « Chez la Vieille »)