Game of Thrones saison 8 : Qu’en attendre ?

Le 17 avril 2011, sortait le pilote d’une nouvelle série adaptée de livres à succès sur laquelle peu de gens auraient parié. Malgré des problèmes d’écritures, de casting et de tournage, elle voyait enfin le jour sur nos écrans. Huit ans après avoir redéfini les codes des séries télévisuelles, l’ultime saison de Game of Thrones est attendue comme le Messie. Rendez-vous à partir du 14 avril 2019 (ou du 15 en France) pour 6 épisodes d’anthologie.

C’est la meilleure série de tous les temps – Mathilde Lopinski

Qu’attendre de cette épique conclusion ?

Game of Thrones est devenu bien plus qu’une série : c’est un des plus gros phénomènes culturels de notre décennie (qui a dit du siècle ?). Comment ne pas être enjoué face a cette ultime saison qui apparaît de plus en plus prometteuse ? Niveau scénario, les promesses sont nombreuses. Un Jaime Lannister allié des Stark ? Une rencontre Daenerys/Winterfell ? Sansa en armure, abattant des marcheurs blancs à l’arc (c’est ce qu’annonce l’actrice Sophie Turner dans une interview accordée à Entertainment Weekly) ? L’armée de Cercei et la confrontation finale entre les différents camps ? La montée sur le trône de fer du prochain roi de Westeros ? Pour les réalisateurs, c’est le retour des vétérans de la série. On retrouvera notamment celui qui en aura fait pleurer plus d’un, celui qui aura choqué et été à la fois haï et adoré en retour, le maître d’œuvre des noces pourpres : David Nutter. Un réalisateur récompensé d’un Emmy Award en 2015 pour son travail sur la série. S’en suit également l’un des plus brillants réalisateurs télévisuels actuel, Miguel Sapochnik, à qui on doit les deux derniers épisodes de la saison 6 (soit la plus grande scène de bataille du show présentement ainsi que la magnifique scène d’ouverture sur Light of the seven). Un réalisateur connu également pour son travail sur des séries reconnues telle que Banshee ou encore True Detective. Quant au dernier épisode de la série, ce ne sont pas moins que les créateurs, David Benioff et D.B. Weiss qui s’occuperont de le mettre en scène. Eux aussi récompensés par des Emmy Award, et un travail de scénariste pour les prochains épisodes de Star Wars. Retour à ce qui a fait le succès du show : une réalisation impeccable, la promesse de scènes mémorables.

Sur le tournage, presque rien n’a fuité, la production ayant lutté dur pour éviter tout spoiler. Un objectif : repousser les limites des standards télévisuels actuels. On sait cependant que le tournage d’une seule scène de bataille a duré 55 nuits ! 11 semaines consécutives, dans 3 décors différents. A titre de comparaison, la bataille des Bâtards en aura nécessité 25 ; et il fallait 7 jours pour tourner un épisode entier de la première saison. Cette scène tant attendue sera mise en scène par David Nutter, précédemment cité (édit : l’ambition de cette scène est telle, que Miguel Sapochnik a été appelé en tant que second réal). Un tournage contre les éléments si l’on en croit les propos tenus par Jonathan Quinlan, assistant-réalisateur de la série. Les techniciens ont du endurer :

« le froid, la neige, la boue, les excréments des moutons de Toome et les vents de Magheramorne. Quand des dizaines de millions de gens à travers le monde verront cet épisode dans un an, ils ne sauront pas combien vous avez travaillé dur. Ils ne se soucieront pas plus de savoir à quel point vous étiez écroulés de fatigue et combien il était dur de faire votre boulot par des températures en-dessous de zéro. Ils comprendront juste qu’ils regardent quelque chose qui n’a jamais été fait avant. Et cela grâce à vous. Merci. Les producteurs. »

Depuis la fin de la saison 7 en août 2017, les scénaristes ont eu tout le temps qu’il fallait pour rendre copie parfaite et donner à cette série LA fin qu’il lui faut, celle qui la fera rentrer au panthéon des séries. La tâche n’est cependant pas aisée car ils doivent contenter les fans, tout en préservant leur audace (une qualité cruellement manquante dans la saison précédente). La production met aussi les moyens nécessaires au grand spectacle : 90 millions de dollars pour l’ensemble des 6 épisodes de la saison ! Soit 15 millions par épisode, le plus gros budget jamais donné pour une saison d’une série télé (la saison 6 détenait un budget de 100 millions pour 10 épisodes). Si les épisodes seront certes moins nombreux, ils dureront respectivement 54, 58 et 60 min. Tandis que les 3 derniers seront littéralement des films de 1h18, 1h20 et 1h20 ! Dans les plus longs de la série donc, même si on attendait peut être une durée plus longue pour conclure comme il se doit tous les arcs narratifs commencés. Les audiences « en direct » de cette série ne font qu’augmenter au fil des saisons (le dernier épisode en date à réunit environs 12,1 millions de téléspectateurs, un record pour la série) et il est impossible de dire, à cette heure, combien de personnes vont suivre les prochaines aventures sur Westeros.

Mais on en est où ?

On en a conscience, 2017 ça fait loin. Vous avez sûrement oublié la moitié des choses qui sont arrivées dans la saison 7. Pas de panique, on est là pour vous.

Si vous vous souvenez, Daenerys Targaryen était sur le point d’arriver à Westeros lors de la saison 6. Et bien c’est chose faite : la voilà enfin sur la terre de ses ancêtres. Elle s’installe donc dans la citadelle de Peyredragon et prépare son plan d’attaque pour récupérer le trône qui selon elle lui revient de droit. Ses alliés, Tyrion Lannister ainsi que Yara et Theon Greyjoy, lui conseillent de ne pas se précipiter et de faire des alliances avec d’autres familles de Westeros. C’est là que notre bon vieux – et increvable – Jon Snow débarque, lui aussi à la recherche active d’alliés pour combattre les Marcheurs Blancs, seule réelle menace selon lui. Il emmène Daenerys de l’autre côté du mur et là, de ses propres yeux, elle se rend compte que sa petite histoire de trône peut attendre.

Les p’tits n’amoureux incestueux

Du côté des Stark, Arya est de retour à Westeros et se dirige vers le Sud pour assassiner Cersei et toute sa famille d’incestueux. Sur son chemin, elle assassine également toute la famille Frey, responsable de la mort d’un tiers de sa famille. Franchement, on ne va les pleurer. Le problème c’est qu’elle apprend que sa sœur Sansa n’est pas morte et qu’elle est même désormais Lady de Winterfell. Elle change donc de destination pour aller au Nord.

A Port-Réal, la gentille Cersei Lannister siège patiemment sur le trône de fer. La pauvre fille est seule contre tous et manque cruellement d’alliés. C’est alors qu’Euron Greyjoy, l’adorable oncle de Theon et Yara, débarque à sa cour et la demande en mariage. Toute émoustillée, Cersei lui répond qu’elle ne l’épousera qu’à une seule condition : qu’il assassine certaines personnes. Pensant être débarrassée de lui pour de bon, la merveilleuse reine est très surprise lorsqu’il revient avec Ellaria Sand et sa fille Tyerne (rappelons qu’Ellaria avait assassiné la fille de Cersei, la seule enfant à peu près normale de la famille). Elle se venge et promet à Euron de l’épouser après la guerre. La maligne.

Cette femme délicieuse…

Son frère Jaime, quelque peu frustré de voir son amante et sœur (c’est vraiment ignoble) refaire sa vie, s’en va capturer Hautjardin, le fief des Tyrell, anciennement alliés des Lannister. Mais depuis que Cersei a fait exploser sa petite fille, Olenna Tyrell n’est plus franchement en faveur d’une collaboration. Elle avoue même à Jaime juste avant de mourir qu’elle a tué son fils, l’adorable Joffrey. Sur le chemin du retour, le Régicide croise pour la première fois Daenerys qui manque de le brûler vif lors d’une bataille qui restera dans les annales. Dommage, la prochaine fois Dae. Jaime retourne à Port-Réal et Cersei lui annonce l’heureuse nouvelle : elle est enceinte de leur quatrième enfant/neveu ! N’est-ce pas merveilleux ?

De son côté, Tyrion organise une réunion secrète avec son frère Jaime pour qu’il se joigne à eux dans la guerre contre les Marcheurs Blancs. Évidemment, Jaime n’est pas très chaud. Pour le convaincre, Jon, Tormund et quelques autres, vont de l’autre côté du mur pour capturer un des revenants. Seulement, la petite expédition tourne au massacre lorsqu’ils tombent dans une embuscade de marcheurs. Daenerys vient alors héroïquement à la rescousse, mais un de ses enfants (on parle d’un dragon hein) est tué par le Roi de la Nuit. Mauvaise ambiance donc.

Bran « le relou » Stark, la nouvelle corneille à 3 yeux, retrouve ses deux sœurs à Winterfell en plein complot avec le merveilleux Littlefinger. Ce dernier tente de monter Sansa contre Arya pour reprendre le contrôle du pouvoir. Mais, pour une fois, il tombe dans son propre piège et les deux sœurs pactisent pour l’assassiner joyeusement. Qui fait le malin tombe dans le ravin.

Love is in the air : Daenerys et Jon tombent amoureux. C’est alors que surpriiiiise, on apprend à la toute fin de la saison qu’en réalité Jon n’a jamais été le fils bâtard de Ned Stark. Il n’est en réalité que le fils de Lyanna Stark, la sœur de Ned. Décédée en couches, elle lui confie le bébé. Et devinez qui est le père ? Oui, oui, Rhaegar Targaryen. Et donc si vous faites le calcul… Oui, vous avez bien compris, Daenerys et Jon (de son vrai nom Aegon) sont parentés ! (c’est sa tante). Yes, encore une histoire d’inceste !

Le nouveau toutou des marcheurs blancs

Cependant, la saison se termine par un événement un peu moins frivole : les Marcheurs Blancs arrivent au pied du mur. Jusque-là pas d’inquiétude, ils ne peuvent pas escalader la forteresse de glace. Mais c’est sans compter sur leur nouvel animal de compagnie : Viserion ! Et oui, le dragon de Daenerys, devenu marcheur blanc lui aussi, fait fondre le mur avec ses jolies petites flammes bleues. Youpi, plus de mur ! Les marcheurs blancs peuvent envahir Westeros !

La fin sera douloureuse pour tout le monde. Si Game of Thrones a déjà presque tout gagné, la série doit encore surmonter la plus grande épreuve, celle faisant défaut à un grand nombre de série : donner une fin marquante à son histoire (coucou Walking dead et Prison Break). On dit qu’on aimerait que tout se termine bien, que personne ne meurt et que tout le monde vive heureux et aie beaucoup d’enfants. Mais ce serait passer à côté de l’essence de la série, celle qui nous a tant fait vibrer au long de ces années. Tout le monde vivra dans les larmes et l’inceste. Alors préparez les mouchoirs pour le 14 avril 2019 : ça va saigner.

Mossane Faye et Louis Rengard

Trois bandes annonces sont déjà sorties, attention SPOILERS :

Tag(s) associé(s):