Good Omens, la série à ne pas rater cet été

Les anglais reviennent fort avec une nouvelle série Amazon adaptée d’un roman de Neil Gaiman et Terry Prachett. Prenant place en 2018, la série met en scène l’approche de l’Apocalypse et les derniers jours avant que le jugement final touche l’humanité.

Après Lucifer et American Gods, c’est au tour de Good Omens (De bons présages en français) d’être adapté sur grand écran à l’occasion d’une mini-série.

Une comédie apocalyptique

Bons et méchants se préparent pour l’apocalypse après la naissance (attendue par certains et redoutée par d’autres) de l’Antéchrist. Pourtant, les deux protagonistes, un ange et un démon, Aziraphale et Crowley, vont s’allier afin de sauver l’humanité. Ces deux personnages gonflés à l’humour anglais que respire Neil Gaiman sont bourrés de surprises. Leur but ? Retrouver l’Antéchrist que ces derniers semblent avoir égaré.

Joués à merveille par Michael Sheen et David Tennant, l’ange et le démon vont donc s’allier pour arrêter Armageddon… Ce qui ne va pas plaire à leurs camps respectifs.
Très irrévérencieuse, cette série vous rappellera l’humour de Lucifer qui a su conquérir les cœurs des fans de séries mais sans longueur comme il pourrait y avoir dans celle-ci !

L’histoire de l’adaptation

Good Omens faisait partie de ces romans cultes considérés comme impossibles à adapter sur grand-écran. Bon nombre de réalisateurs s’y étaient attelés sans grande réussite.

Terry Pratchett à gauche et Neil Gaiman à droite

Pourtant, Neil Gaiman en a fait une affaire personnelle. Effectivement, ce dernier ayant co-écrit le roman avec Terry Pratchett lui avait fait le serment de l’adapter lui-même. Il a donc pris le soin d’écrire tous les épisodes lui-même, d’où le fait que la série garde l’âme de la plume de Gaiman. L’auteur s’est d’ailleurs dit attristé que son acolyte n’ait pas pu voir le résultat de cette adaptation, lui qui est décédé en 2015.

L’avis de la rédac’

Cette série nous offre l’occasion de passer un super moment et on vous défie de ne pas rire devant l’audace de David Tennant jouant un démon rock’n’roll aux idées déplacées. Le tout surplombé d’une bande originale comprenant tous les classiques de Queen… Autant vous dire qu’il y a de quoi vous pencher sur l’œuvre ! Entre un démon trop gentil, un ange qui s’efforce d’être mauvais quand il le faut et l’absurdité qui émane de chaque épisode, vous ne serez pas déçu.

Et oui, malgré toutes ces histoires de Brexit, les anglais n’ont pas QUE des mauvaises idées !

Bande Annonce – VO

Bande Annonce – VF
Publicités
Tag(s) associé(s):