A la découverte d’Angelus, Premier Grand Cru Classé A

Angelus façade

Véritable institution dans le monde vinicole, le Château Angelus demeure une propriété familiale aujourd’hui Premier Grand Cru Classé A. Fort de ses 42 hectares dont 27 classés, le château se situe au cœur de Saint-Emilion dans le Sud-Ouest de la France.

Une propriété familiale

Tombé dans la famille de Boüard de Laforest dans les années 1920, Angélus reste, un siècle après, une exploitation vinicole appartenant à 100% à cette même famille.

Angélus et sa fameuse cloche

Ce nom, étroitement lié à la cloche qui figure sur l’étiquette de la bouteille, n’est pas anodin. Au XVe siècle, l’Angélus désigne la sonnerie des cloches indiquant, trois fois par jour, un temps de prière. L’emplacement du domaine Angélus « au cœur d’un amphithéâtre naturel où les sons s’amplifient » et où l’on pouvait entendre le son des cloches sonnant l’Angélus des 3 églises de la commune donne son nom au château.

Lors du premier classement des vins de la rive droite de la Garonne en 1955, Angélus est d’ores-et-déjà Grand Cru Classé.
En 1959, l’achat par l’Elysée de bouteilles d’Angélus à l’occasion de la réception de la reine d’Angleterre participe à l’accroissement de la renommée et du prestige du château.

Vignes de la propriété

Le château compte 42 hectares dont 27 réservés à la production d’Angélus. On compte 6500 à 8000 pieds de vigne par hectares pour un âge moyen de 38 ans par vigne. Aujourd’hui, Angélus emploie 35 personnes à temps plein dont 8 à la vigne.

Un Premier Grand Cru Classé reconnu mondialement

Depuis 2012, le Château Angelus appartient au cercle fermé des vins Premier Grand Cru Classé A de Saint-Emilion. Au nombre de 4 (châteaux Ausone, Angelus, Cheval Blanc et Pavie), ces vins sont au sommet du classement de l’Institut National des Appellations d’Origine (INAO), érigé à la demande du syndicat de défense de l’appellation Saint-Emilion Grand Cru et révisé tous les 10 ans.
Ce classement est pyramidal :

  • Premier Grand Cru Classé A (4)
  • Premier Grand Cru Classé B (14)
  • Grand Cru Classé (plus de 50)

 

L’appellation Grand Cru nécessite un cahier des charges plus strict que la simple appellation Saint-Emilion (par exemple une densité minimale à la plantation de 5500 pieds par hectare ou un pourcentage de vignes mortes ou manquantes ne devant pas dépasser les 20%). Elle est donc gage de qualité et de savoir-faire.

Angélus est également familier du grand écran. Présent dans 2 James Bond (dont Spectre, le dernier en date), cette mise en avant du produit (bien que trop succincte pour que le spectateur ne s’en rende véritablement compte) n’aura pas coûté un euro au château. Pour Stéphanie de Boüard, directrice général d’Angélus (qu’elle dirige au côté de son cousin Thierry Grenié de Boüard), « ce sont les producteurs qui souhaitaient associer au film notre vin, qu’ils ont dans leur cave ».

Château Angélus dans le dernier James Bond

La production du vin

Qui dit vin d’excellence dit production particulière.
Tout d’abord, Angélus est, depuis 2018, entièrement bio. Plus d’insecticides ni de pesticides donc mais beaucoup de travail à la main (comme la vendange, afin d’éviter l’écrasement ou l’endommagement).

La grappe est ensuite triée sur un tapis convoyeur puis est éraflée (on retire la structure qui porte la baie). Si la baie est mûre, elle se détache. Sinon, elle n’est pas utilisée.
Le château utilise différents types de raisin. Les parcelles classées de la propriété sont en effet à l’équilibre entre merlot et cabernet (le merlot mûrit plus vite).

Vient après l’étape de la grande soufflerie. Dans cette dernière, la baie est tapée perpendiculairement. Si elle est bonne, elle tombe. Sinon elle est écartée et n’est pas utilisée. S’ensuit un dernier tapis où 10 personnes trient le raisin à la main, baie par baie. Elles sont ensuite stockées dans des cuves en bois ou en inox en fonction de leur type.

Cuves en bois

D’autres cuves, thermo-régulées, permettent de monter la chaleur pour faciliter la fermentation du sucre du raisin en alcool (grâce à la levure).

Élément souvent inconnu du grand public, le jus de raisin est à l’origine incolore. La couleur vient en réalité des pépins et de la peau. C’est pourquoi ces 3 éléments sont mis en contact afin de donner au vin sa robe (sa couleur et son aspect extérieur). Cette étape, assortie d’un bon nombre de tâches, prend entre 2 et 3 semaines.

Par la suite, le vin est décuvé puis mis en barriques. Deux chais de stockage sont alors utilisés. Le premier, où le vin reste moins d’un an, possède une température d’environ 12°C pour un taux d’humidité avoisinant les 80%. La température est volontairement maintenue pour contrôler la fermentation.
Le vin y est stocké dans des barriques de 225L en chêne neuf (le chêne apportant une note gustative au vin). Il y repose et s’y sédimente.

Premier chai de stockage

La deuxième salle est essentiellement réservée au repos du vin avant sa mise en bouteille.

Angélus est donc l’un des vins de Saint-Emilion les plus reconnus mondialement. Sa production particulière et sa rigueur professionnelle lui ont valu la reconnaissance du monde vinicole.

 

Bouteille collector d’Angélus

 

Publicités